Précédemment dans « de la place pour tout le monde » … Faut que je vous dise que les jours passent trop vite, je ne comptais pas vous faire une intrigue aussi longue! Pour ne pas être perdu si tu arrives peut-être devrais-tu lire cette première partie d’abord.

J’ai interrompu mon histoire au moment où je devais donner mon accord pour que ma super copine kinésio rejoigne la communauté magique des ateliers mon moment magique. Bien sûr que j’ai dis oui, mais je ne vous cache pas que ça a bougé à l’intérieur, ça nous a même valu une discussion super enrichissante au passage <3

Pourquoi ça bougeait à l’intérieur ? Parce que je ne voulais pas admettre que cela me faisait peur. Il se trouve que la peur fait partie des émotions principales que nous pouvons vivre avec la joie, la tristesse et la colère. Donc même si elle n’est pas agréable à prononcer, elle est nécessaire.

D’autant plus que nous avançons ensemble sur ce magnifique chemin du développement personnel et du bien-être. S’il y a bien des personnes a qui je peux faire part de ce qu’il se passe à l’intérieur de moi, c’est bien à mes copines kinésio. Elles sont de ces personnes qui ne me prendront pas pour une f**le si je leur raconte mes confidences internes.

Même si ça nous parait insensé, car bien souvent ça l’est, il est important de ne pas renier et refouler nos peurs, nos tristesses et nos colères. En général, la joie c’est facile à exprimer ! 😉 Par exemple, si vous ne voulez pas lâcher prise et accueillir vos impressions, vous pouvez finir par somatiser car : tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime (je vous épargnerai ma somatisation corporelle)

Peu de temps après avoir écrit le premier article, j’ai animé un moment magique au féminin et ma copine était présente: quelle joie de nous voir réunit dans cet environnement! Ma peur? Envolée! Notre force c’est d’avoir les mêmes affinités professionnelles tout au cultivant nos différences de par nos personnalités. Cela promet de jolis après-midi magique à vivre ensemble d’ici quelques mois entre kinésiologie et moments magiques! <3

Je ne vais pas vous dire que cela ne sert à rien d’avoir peur, mais plutôt que cela ne sert à rien de refouler vos peurs ou vos idées un peu bancales parce que c’est le meilleur moyen pour elles de continuer à vous enquiquiner la vie : tout ce à quoi je fais face, s’efface.

De la place pour tout le monde (suite)

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire