Il faut que je vous parle de ce fameux « y’a de la place pour tout le monde » car j’en suis persuadée. Pourquoi je vous dis ça? Car je vis depuis quelques semaines une réelle évolution intérieure. Depuis que j’ai commencé ma formation j’ai fais la connaissance de personnes toutes plus belles les unes que les autres, autant professionnellement que personnellement.

Je crois profondément que les personnes qui nous entourent sont là aussi pour nous faire évoluer, que se soit de manière douce, ou plus dure, tout dépend des signes que nous auront compris avant.

Je vais arrêter de tourner autour du pot et poser cash là ou je veux en venir (pas facile de le mettre sur mots) : j’ai peur de me faire voler la place. « Pfff n’importe quoi!! Tout le monde a autant sa place si nous sommes alignés dans notre mission de vie » Oui je sais! C’est d’ailleurs pour ça que j’ai commencé mon article en vous écrivant cela. Et puis ce que j’arrive à écrire aujourd’hui c’est le fruit de plusieurs semaines voire mois d’inconscience.

Je vous le partage car je ne suis pas la seule je pense a être dans ce cas là (j’espère!). C’est très animal comme réaction : ton territoire / mon territoire, et nous, humains, grâce à notre cortex, nous avons cette faculté émotionnelle de se dire : il y a de la place pour tous ! Peace (je n’ai pas dis que TOUS les humains avaient cet état d’esprit hein!! En période électorale qui plus est blague à part)

He bien c’est pas si simple figurez-vous et je remercie de tout cœur mes copines miroir kinésio qui m’ont fait prendre conscience de mon aspect animal que je pensais absent :

Euh pardon

C’est pas tout d’avoir conscience de ça, c’est surtout que c’est une magnifique façon de transformer son comportement bestial en comportement d’amour et de partage ! Fut un temps j’eu la bonne position : j’ai présenté un atelier de groupe à des amies et l’une d’entre elles m’a dit plus tard qu’elle allait présenter cet atelier là sur son lieu de travail. Et c’est même une douleur au plexus lors d’un échange de séance ensemble qui nous a montré que nous nous faisions un sacré miroir professionnel. Et c’est avec un réel plaisir que je lui ai dit qu’elle n’avait aucune raison de réagir comme cela car « il y a de la place pour tout le monde, nous avons la même manière de travailler et c’est génial! » cœur sur monde, paillettes enchantées et touticouanti (j’avais le bon rôle là)

Là c’était le moment « je suis amour » qu’on aime tous. je vais maintenant vous raconter une toute autre histoire. Lors d’un trajet pour aller en formation, c’est toute excitée que je parle à ma copine de ma nouvelle corde à mon arc professionnel : ambassadrice mon moment magique! Trop bon je vais animer des ateliers d’éveil au bien être et au développement personnel pour enfant !! Et puis, c’est naturellement que ma copine a de suite accroché avec l’idée de ses ateliers et intuitivement me dit qu’elle souhaite aussi rejoindre notre équipe d’ambassadrices magiques !

C’est là que je vous dis que ce n’est pas si facile que ça, j’ai mis un petit temps à me faire à l’idée : je passais de la seule ambassadrice dans le var à faire ces ateliers à partager ça avec ma copine kinésiologue qui vit aussi dans le var. Et puisque les défis de la vie sont toujours bien faits, la fondatrice de ces ateliers mon moment magique, Juliette, met un point d’honneur à ce que chaque ambassadrice déjà dans la communauté accepte qu’une nouvelle ambassadrice de son secteur rejoigne l’aventure. Autrement dit : c’est moi qui ait le pouvoir d’accepter ou de refuser la venue de ma copine dans cette magnifique aventure …

Whoua ça fait déjà long comme article, je vais m’arrêter là, façon série télé américaine, avec ce suspens de folie : « mais que va faire Caroline? Va-t-elle accepté que sa copine kinésio rejoigne l’aventure Mon Moment Magique? » Vous saurez ça lors du prochain épisode ..

De la place pour tout le monde

Vous pourrez aussi aimer

Un commentaire sur “De la place pour tout le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *