Samedi je suis allée à une journée porte ouverte d’un institut de psychologie contemplative. Plusieurs ateliers ont eu lieu tout au long de la journée, et c’est alors que je découvre l’art thérapie.

J’en avais déjà entendu parler un petit peu car cette merveilleuse dame, je la connais déjà ! Mais là c’était la première fois que je participais à un de ses ateliers. Avant toute chose, voici son site : l’atelier du lotus. Voici en quelques mots ce qu’elle en dit :

« En écrivant où en pratiquant une activité artistique nous pouvons faire UN avec ce que nous faisons, nous connecter à la magie du moment présent et nous détendre. Cela nous permet de cultiver un état d’esprit joyeux, de travailler avec nos obstacles et de développer le respect pour nous mêmes et pour les autres. La création,  est notre nature profonde et nous aide à faire grandir notre sagesse. »

Lors de son atelier, elle nous a proposé deux petits exercices. L’idée est de laisser aller sa plume dès que la première idée nous vient. Le premier exercice a été rigolo car nous étions en binôme: l’un commence la phrase, l’autre la finit. Pas de concertation au préalable, on laisse aller la créativité. Pour mon binôme par exemple ça a pu donner : « regarder avec amour son partenaire, c’est comme faire le ménage » ^^ ou encore « aimer la vie, c’est comme méditer » là c’est plus sympa quand même !!

Vient alors le deuxième exercice : tout le monde commence un texte, à chaque gong du bol tibétain, une personne dit le mot qu’elle est en train d’écrire. A nous d’intégrer ce mot dans notre texte. Nous étions 15, 15 mots ont été imposé. J’ai trouvé cet exercice fantastique. Il se trouve que j’aime écrire (ha bon??) alors je me suis prêtée au jeu +++. Tellement que j’ai envie de vous partager mon texte.

Dans l’ici et maintenant c’est comme si ma journée avait son sens, tout est clair, tout est fluide tel une pierre précieuse que l’on contemplerait à s’en perdre la vue. C’est un peu une philosophie de vie à adopter au fil des jours pour se guider vers une amélioration de nous-même. Alors quand on est nous, on est l’un et tout est union.

Très peu de personnes pensent que l’ici et maintenant compte énormément. Nous sommes là, à rêver à nos futurs voyages, nos futurs vêtements, notre future vie. Tout ira mieux plus tard, quand nous serons dans notre palais.

Mais quel est-il ce palais? Où le trouver? Imagine qu’il soit à l’intérieur de nous. Nous serions donc notre propre palais? Il est temps d’aller chercher en nous pour se trouver enfin, savourer la vie à chaque instant. Houleuse sera notre vie si nous repoussons à plus tard ce qui nous tient à cœur de vivre.

La vie est un cadeau et il nous appartient à tous de la déballer afin de nous découvrir. Sûrement qu’il n’est pas trop tard car nous sommes ici et maintenant. Le passé ne nous appartient pas, pas même le futur. Seul le présent compte. C’est un peu être en furie de courir après le temps qui passe, nous voyons alors ailleurs que dans l’ici et maintenant.

Vous l’aurez peut-être compris, les mots en prune sont ceux qui ont été imposés au fur et à mesure. J’ai trouvé cet atelier merveilleux. J’ai pu m’apercevoir que lorsque je rédige mes textes, je ne fais qu’un avec mon clavier (glam!) tout est fluide, je ne réfléchis pas à mes phrases.

Un grand merci pour cet atelier Mendy. <3

N’hésitez pas à consulter son programme d’intervention sur son site que j’ai mis en début d’article. Tu as la flemme de remonter? Tiens, je te le remets ici : l’atelier du lotus

12963352_212563949114983_4968593033002948227_n

Quand je découvre l’art thérapie

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire