Ce n’est pas si facile que ça que d’être prêt à commencer un travail avec soi. On trouve de plus en plus de formes de thérapies aujourd’hui, toutes plus séduisantes les unes que les autres: soins énergétiques, iridologie, kinésiologie (j’ai pas voulu le mettre en premier pour montrer qu’il existe autre chose hein! 😉 ), sophrologie, hypnose, et j’en passe!

Mais voilà que se pose la question suivante : sommes nous prêt?

Des migraines, des relations répétitives vouées à l’échec, des difficultés d’apprentissage, des somatisations du corps, des kilos en trop qui ne partent pas.. Sommes nous prêts à changer ça? Ces choses avec lesquelles nous vivons depuis des années? Ces choses qui nous rendent malheureux mais qui font de nous la personne que nous sommes aujourd’hui?

Une chose est sûre : toutes ces choses là, on les connait !! On a apprit à vivre avec, elles font partie de nous! Est-ce possible de vivre sans ? Cela dépend de nous.

im-possible

Tout est possible, il faut simplement faire un choix, le choix de devenir soi. S’il parait facile en apparence, il ne faut pas oublier que pour la plupart de nous c’est le travail d’une vie. A partir du moment où l’on fait ce choix-là, c’est à ce moment là que la belle aventure commence: entre découvertes et émotions, les séances que nous faisons sont remplies d’humanisme et de bienveillance. A nous de choisir le type de thérapie qui nous fera du bien et SURTOUT, le thérapeute qui nous accompagnera. Ne voyons aucune obligation à consulter plusieurs formes d’accompagnements dans notre vie et plusieurs accompagnants! Chaque praticien est humain avant tout et sera donc plus sensible et réceptif à des problématiques que d’autres.

Avant tout, il est important de savoir à qui vous confier votre demande d’accompagnement. S’il existe aujourd’hui de plus en plus de belles thérapies, il y a aussi mister business qui rode et qui est prêt à tout que son activité tourne (et oui, même quand on parle de bien-être de développement personnel). Il est donc important de se renseigner sur ce qui existe, de demander à son entourage des recommandations. Sachons écouter leurs conseils pour avoir des axes d’idées d’accompagnement que nous choisirons nous-même. <3

Sachez que tout est en lien : la libération de stress que vous ferez en kinésiologie, sera le bien-être que vous ressentirez suite à un soin énergétique, sera le soutien que vous aurez en participant à des thérapies communautaires, sera le travail de l’inconscient lors d’une séance d’hypnose etc. Le but commun de toutes ces pratiques et de vous accompagner vers vous-même.

Alors, on commence quand ?

Être prêt à commencer un travail avec soi

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire