Désolé, pardon, merci, je t’aime. Tels sont les mots qui définissent la purification spirituelle et le rééquilibrage de nos cœurs. Par ces quatre mots, il est en notre pouvoir d’activer les plus puissantes vibrations qui existent sur Terre: l’amour, la responsabilité, le pardon et la gratitude.

Car oui nous sommes responsables de ce que nous vivons. Il est important de sortir de la victimisation. Nous avons notre part dans chacun des événements de notre vie.

Par le pardon, nous libérons l’autre d’un poids et surtout, nous nous libérons nous même et nous dégageons d’un poids que nous n’avons pas ou plus besoin de porter

L’amour, ah l’amour … C’est lui qui porte le monde, c’est lui qui est toujours là, dans les moindres recoins de nos vies. Et quand il n’y ait plus, c’est qu’il y a quelque chose à changer dans notre vie. Toutefois, Ho’oponopono permet d’irradier l’amour présent dans nos vies, il rallume les braises de moments de vie essoufflés par le quotidien routinier de nos journées.

Et puis la gratitude, la reconnaissance de l’autre, de soi. Prendre le temps de remercier la vie, remercier l’autre et surtout, se remercier soi. Car c’est avec nous même que nous passons notre vie, pas avec nos parents, pas avec nos amis, nos enfants, notre amour. Nous choisissons de vivre auprès d’eux, personnes indépendantes et uniques, mais nous ne sommes pas eux, sans eux nous sommes nous, nous sommes un.

J’ai redécouvert ces quatre mots lors d’une soirée conférence de Muriel, et depuis j’ai adopté au quotidien Ho’oponopono dès le matin, lorsque je bois mon premier verre d’eau (quand je prends le temps de le faire), je fais mon petit rituel avec elle et puis je bois mon verre en conscience :

  1. première gorgée : désolé
  2. deuxième gorgée : pardon
  3. troisième gorgée: merci
  4. quatrième gorgée: je t’aime

Au quotidien, au travail, pour nous, pour des conflits avec autrui, Ho’oponopono permet de se libérer des mémoires limitantes et de nettoyer nos croyances. C’est une méthode de guérison intérieure (et oui, même si c’est l’autre qui vous agace, c’est que cela réveille quelque chose en vous qu’il est temps de nettoyer de transmuter… en amour universel)

Merci Muriel pour tes soirées partage, retrouvez le programme ici.

Ho’oponopono

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire