Comme j’ai pu le dire la semaine dernière sur la page, je commence un programme de détox avec une amie conseillère en nutrition qui est devenue coach en body challenge. Je vous présente donc le Juice plus – épisode 1.

Tout commence lorsqu’une amie préparatrice en pharmacie et conseillère en nutrition, nous parle de sa nouvelle aventure : un body challenge. Sur 4 mois, pour retrouver un équilibre alimentaire et inclure le sport dans sa vie. Il va de soi que moi Caroline, l’éternelle gourmande et championne du monde de grignotage, l’équilibre alimentaire et le sport régulier, je ne connais pas. Enfin, si, de loin.

Face à la détermination de mes amis quand elle nous présente le challenge, ma petite voix intérieure me dit : c’est le moment où jamais si toi aussi tu veux passer à l’action. L’acte ! Parlons en. Kinésiologue, je suis en totale accord avec mes kilos émotionnels et ai conscience qu’en cas de boulversements extérieurs ou intérieurs, je cherche la solution dans la placard. J’apprends déjà à le faire de moins en moins.. Mais voilà, je vis avec la tentation 24/24 car mon conjoint lui est gourmand aussi et ne prend pas un gramme. Mais ça, c’est une autre histoire.

J’en reviens à mon acte symbolique, mon passage à l’action : le voilà ! Intégrer le body challenge avec les copains ! Je démarre une semaine après eux car mon planning est beaucoup trop chargé. Je lis donc toute la première semaine la détermination des copains. Il se passe vraiment un déclic au sein de chacun c’est super à voir !

Le vécu : ça y est c’est mon tour. Lendemain de congrès Eveil & vous, auquel j’ai participé de l’organisation, à la gestion d’une salle en passant par une conférence le dimanche matin, je me lance dans la detox stricte. Les premières 48h: Smoothie – Soupe – Smoothie – Soupe. Ok. Lundi matin, après ma soupe une fatigue s’abat sur moi et je n’ai d’autre choix que celui d’aller me coucher un peu.. Mais bon comme je l’ai dis, lendemain de congrès, ça va de soi que je me sente fatiguée. Me voilà en train d’annuler une séance car je ne suis pas du tout en état.

Le mardi se passe, je rentre le soir chez moi après une journée au bureau, je fais ma soupe, bois ma soupe et la fatigue s’invite à nouveau chez moi. Je vais donc me coucher. Tant pis pour le travail que j’avais à faire (et le repassage) ((sans parler de la lessive))

Nous voilà mercredi, appelé aussi jour de grâce car ça y est je vais pouvoir me préparer un délicieux repas à mâcher !!! Je me surprends à prendre plaisir à faire la cuisine. Et même à devenir copine avec le céleri. Après le repas, délicieux, j’ai le retour de la fatigue et encore ce besoin de dormir. Mince je ne vais quand même pas encore annulé ma séance? Et si.. Je dors, j’ai froid, je me sens bizarre. Quand soudain tout fait sens :

Je suis addict au sucre et je suis en train de vivre un sevrage.

Welcome. Je suis partagée entre l’envie folle de croquer dans le muffin acheté au chéri à la boulangerie ou par me féliciter et me dire que je peux être fière de moi. Car la prise de conscience est faite. Si je suis dans cet état, c’est que mon corps est en manque.. de sucre raffiné. J’en ai eu lu des articles, mais je n’aurais pas pensé à le vivre un jour. Nous y voilà !

La prise de conscience ayant été faite, tout à coup je me dis « he bien, pourquoi n’as tu pas fais ton ancrage durant ces 3 jours afin de faire circuler une énergie et de t’en donner? » Oups .. aussitôt dit, aussitôt fait. C’est vrai qu’on se sent mieux .. La suite au prochain épisode. <3

Connaître Sophie : ici

Connaître Juice Plus : ici 

Juice plus – épisode 1

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *