Précédemment dans l’épisode 1 : je me lance enfin dans un rééquilibrage alimentaire ! Voici donc Juice Plus – épisode 2

Les trois premiers jours sont passés, je me sens beaucoup mieux. Dans n’importe quelle détox j’ai souvent entendu dire que c’était les 3 premiers jours les pires, et bien, je confirme 😉 Les jours qui ont suivis ont été beaucoup plus agréables à vivre, je ne pense plus systématiquement à quelque chose de sucré et mieux encore : je fais les courses sans avoir envie de passer par le rayon bonbons et chips !

Je me surprends même à me contenter simplement de la délicieuse odeur de certains aliments, et pas n’importe laquelle : le pain chaud. Oui celui qui craque légèrement quand tu le prends en main et qui dégage une odeur … Qui donne envie de croquer le quignon ! Et bien ce jour-là … Pas d’envie ! Enfin, pas d’envie, bien sûr que mon cerveau m’a dit de croquer ! Mais je ne l’ai pas fait. Puis dans la voiture j’ai porté mon attention simplement sur la délicieuse odeur qu’il laissait dans ma voiture … Et cela m’a suffit.

Nous avons d’autres sens pour satisfaire nos papilles ! 

C’est le moment où je fais la minute prescrit – réel : bien sûr que je le savais, mais je ne l’avais encore jamais pratiqué! Enfin, pas avec l’alimentaire. Moi qui me définissait comme une gourmande née, je ne pouvais pas me contenter d’une odeur … Il fallait que je mange ! Sauf que maintenant j’ai conscientisé que non je n’étais pas gourmande, simplement addict, et que c’est bien mon cerveau qui me demandait du sucre.

Question forme je sens que ça travaille de l’intérieur, d’ailleurs l’étape shampoing ne s’est pas fait dans la dentelle, on aurait pu croire que je venais de soulever des poids pendant 20 minutes : non c’est juste que mon corps commence à se nourrir des cellules graisseuses et non du sucre raffiné. Mais cela a du bon. D’abord de moi à moi je me sens mieux, plus connectée à mes envies et de me sentir comme ça me donne envie encore plus de continuer ce que j’ai commencé, et d’aller au bout.

Puis, de moi au miroir aussi, et de moi à la balance : -2,1kg en 7 jours.

J’ai même enchaîné avec une autre victoire personnelle : aller à un repas de famille, qui plus est le jour de Pâques, avec mon tupperware !

Clap Clap Clap. Je suis très fière de moi, à fortiori que cela ne m’a demandé aucun effort. Et je n’ai même pas eu de gros kinder cette année (à ma demande). Si je prends le temps d’observer, je me dis que j’ai fais plus de chemin en 7 jours sur le plan alimentaire que depuis des années où je ne cesse de me dire : « allez, fais attention », « allez vas au sport » ou encore « oh je n’aurais pas du manger le paquet de mikado en entier » (et encore un paquet de mikado c’est petit, j’ai fais bien pire!)

Le hic ? Le temps que je passais à la maison à bosser, est devenu le temps que je passe à cuisiner. Je n’ai pas encore trouvé l’alliance magique à cela. Mais j’ai confiance: je sais que tout va trouver sa place au fur et à mesure. Donc Mea Culpa pour le retard ! 🙂 Voilà mon nouveau défi, et que la phase 1 commence …

La suite ? Bientôt !

Juice Plus – épisode 2

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire