Parce que c’est quand même incroyable, je vais vous raconter l’histoire de ma chatte (sans aucun sous entendu) car, la kinésiologie, c’est une histoire de chat aussi!

Nous vivons dans un appartement tous les trois depuis maintenant plus d’un an. Étant donné qu’il n’est pas facile pour elle de descendre pour visiter le monde (et accessoirement, se faire prendre), nous avons décidé de la faire stériliser car nous passions des nuits blanches de miaulement.

J’avais à cette époque là, des notions de kinésiologie, mais mon intuition n’était pas encore à son top (j’y travaille), et j’étais à 1000 lieux de faire des séances à Jaya (ma chatte).

Jusqu’à aujourd’hui. Il y a quelques semaines j’ai commencé à lui faire des séances pour qu’elle n’aille plus chez les voisins (qui ont un labrador adorable mais qui donne envie à Jaya de lancer sa meilleure patte à la figure, donc si on peut éviter, c’est mieux). Cela a marché temporairement, mais ça a marché quand même un court moment.

Je la sentais agitée depuis quelques jours, je lui ai donc fait une séance à partir de sa cicatrice de stérilisation. Il se trouve que ma Jaya d’amourquejaimeàlafolie s’est sentie sans aucun secours au moment de l’opération, et sans sécurité de notre part.

Resituons le contexte : l’humain décide d’opérer le chat, le chat se retrouve chez le docteur et se faire opérer, il ressort en général le jour même avec un bandage qui gratte et retrouve ses maitres comme si de rien n’était.

Qui a déjà prit le temps d’expliquer ce qui se passe à son animal ? C’était il y à 10 mois donc honnêtement je n’en ai aucun souvenir, toujours est-il que si c’était à refaire je lui expliquerais tout ça, comme si je parlais à un humain.

Ça en fera sourire certains mais je ne pense pas que vous ayez envie que l’animal que vous aimez vous porte préjudice et ait peur de ses sentiments car, ses maitres qu’il aime tant, à un moment donné, l’ont foutu dans une cage et sont partis l’emmener chez le vétérinaire comme si il faisaient leurs courses.

Je ne faisais pas la maline pendant la séance, tu te sens « un petit peu » couillon quand tu découvres ça. En tout cas, j’espère que la séance lui a fait du bien. On l’aime de tout notre coeur notre Jaya d’amour.

La kinésiologie s’applique à tout le monde, du moment qu’il en est demandeur. <3

chat-patte

La kinésiologie, une histoire de chat aussi !

Vous pourrez aussi aimer

2 commentaires sur “La kinésiologie, une histoire de chat aussi !

    1. Coucou ! Je me mets en circuit de son énergie et je fais la séance en auto test. J’avais déjà demandé à seb un jour de faire le transfert il n’avait pas voulu ! 😉

Laisser un commentaire