En kinésiologie, nous avons si on peut dire, plusieurs cordes à nos arcs. Chaque séance a pour but de rééquilibrer énergétiquement la personne que l’on reçoit. Toutefois, les chemins empruntés peuvent être bien différents car.. les séances se suivent et ne se ressemblent pas! Je vous parle ici de l’une des cordes de la kinésiologie : la santé par le toucher.

A la base, cette technique était transmise exclusivement aux médecins. Voyant la portée des résultats et la manière de travailler, John Thie, chiropracteur, a décidé de développer la technique et de la rendre accessible à toutes les personnes souhaitant s’y former. Le touch for health né alors dans les années 70. Si on veut rester dans la langue de Molière, on parlera alors de santé par le toucher.

J’ai commencé ma formation de kinésiologue par ce module là et je viens d’ailleurs d’être certifiée praticienne en santé par le toucher (hiiiii, cri de joie). Je profite que les infos soient fraichement encore en tête pour vous parler un peu mieux de cette merveilleuse technique.

Cette technique est issue de la médecine chinoise : cinq éléments, méridiens, points d’acupressure, cycle Sheng, cycle Ko.. On retrouve tout cela dans une séance de touch (santé par le toucher). Comme toute bonne séance de kinésiologie, la séance commence par la définition d’un objectif de séance (et les pré-tests de mise en route du corps!). Durant la séance, les méridiens en déséquilibre sont identifiés grâce au test musculaire. S’il y a déséquilibre, c’est que des méridiens sont en baisse d’énergie et que d’autres sont donc en excès. La séance permet de refaire circuler l’énergie du corps de manière optimale.

Pour ce faire, une carte des cinq éléments est utilisée : bois, feu, terre, métal, eau. Chaque élément est composé de plusieurs méridiens (j’essaierai de vous illustrer ça pour que ça soit plus clair). Une fois que nous avons reporté les déséquilibres sur notre carte, nous voyons quelle correction prendre.

La correction est différente selon les besoins du corps de la personne : points d’acupressure, stimulation des réflexes spinaux, points neuro lymphatiques, points neuro vasculaires, brossage des méridiens.. Et j’en passe! On sait que l’équilibration est terminée quand notre muscle indicateur est fort. Alors nous revérifions tous les muscles qui étaient en manque d’énergie et ceux qui étaient en excès. S’en suit quelques petites vérifications par points d’acupressure pour s’assurer qu’il ne reste plus d’excès d’énergie nul part et que le corps est bien équilibré. La séance se termine alors par un ancrage de l’information et un test fort de l’objectif.

Pour rappel, un objectif en début de séance est choisi parce que il lâche lors du test musculaire : il est stressant pour le corps. En fin de séance, l’objectif tient au test musculaire, il est fort: cela signifie que l’équilibration est faite.

Si c’est une équilibration corporelle, durant la séance, des pistes de réflexion vous sont données car tout à une signification :  les éléments, les méridiens, les points d’acupressure.. TOUT ! :). Le corps nous parle, ne l’oublions pas!

Voilà, je vous ai présenté une des cordes de l’arc du kinésiologue! N’hésitez pas, si des copines me lisent à me dire s’il manque des infos essentielles! Peut être la lecture de cet article vous donnera envie d’aller essayer une séance de kinésiologie et de découvrir tous les autres beaux trésors qu’elle contient !

Laissez votre corps vous guider vers ce dont vous avez besoin … <3

.

N’hésitez pas si vous avez besoin d’éclaircir certains points de l’article

.

Caroline.

La santé par le toucher

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *